Faire plus jeune avec le maquillage anti âge

Faire moins que son âge, c’est l’envie de beaucoup de femmes. Je me suis penchée dessus pour faire un dossier avec 3 articles : le maquillage ( maintenant ), les cheveux là et l’allure ici. 😀

Qu’on ait 35, 50 ou 75, ces conseils restent valables.

Je n’évoquerai pas les soins anti rides … Pour moi, on a pas vraiment de recul ni de preuves sur leur réelle efficacité. Je dirais juste de garder une bonne hydratation de la peau, la traiter avec douceur et éviter le soleil.

Le secret d’un maquillage qui rajeunit : Il doit être doux et léger, remonter les traits et éclairer. Mettre en valeur les atouts et le tout avec des tons naturels

 

Le teint 

But : Alléger, atténuer les traits du visage et illuminer. Une règle simple à toujours avoir en tête : Le clair efface les ombres, lisse et met en avant, le foncé creuse.

   

Le choix du fond de teint. Les fonds de teint crémeux atténuent l’apparence des traits et des rides, ils sont plus hydratants que les versions plus sèches ou poudres et s’incrusteront moins dans les ridules. Pensez aux fonds de teint illuminateurs qui flouttent la peau ( comme le teint liftant anti age de Shiseido, teint delectation By Terry ou le lumière hydratant Sephora ). Pour la couleur, on évite de le prendre plus foncé que sa carnation, l’idéal est qu’il contienne une nuance de rose, tonalité qui disparaît peu à peu de notre carnation avec l’âge. On peut mélanger à son fond de teint un enlumineur rose ou appliquer un voile de poudre rose en finition.

L’application : Par touches légères pour ne pas figer le visage. On en met moins mais on travaille plus soigneusement le contour des yeux, les paupières, les ailes du nez et les rougeurs. L’application au pinceau permet de lisser la peau et assurer ainsi un fini très uni et naturel sans surcharge.

Si on se poudre le teint, on pense à bien se débarrasser de l’excès de poudre en tapotant notre pinceau avant et en la posant avec légèreté en évitant le contour de l’œil pour ne pas accentuer les rides.

Attention à ne pas utiliser une crème de jour trop riche qui peut faire virer et glisser le maquillage vers les rides et les accentuer. On masse la crème en faisant des cercles avant de se maquiller pour activer la circulation du sang, redonner des couleurs et décrisper les traits. Et qui donc les rajeunit. On peut aussi mélanger une goutte de fond de teint à la crème de jour afin de lisser et unifier le teint. Effet bonne mine garanti.

Pour camoufler les cernes, on opte plutôt pour un anti-cernes léger à effet lissant, pour ne pas marquer le contour des yeux. Beaucoup de célébrités gardent la zone des cernes un ton plus clair que le reste pour rendre leurs yeux plus éclatants. Mieux qu’un anticernes, les stylos « touche lumière » illuminent le regard en accrochant la lumière. A utiliser aussi pour effacer les rides du coin de l’oeil.

On sculpte l’ovale du visage s’il a perdu en fermeté, en appliquant au pinceau un blush plus foncé ou une poudre de soleil sur le maxillaire et sous l’ovale, pour donner l’effet d’une zone en retrait.

Utiliser un stylo « touche lumière » sur les zones d’ombre du visage qui s’accentuent avec l’âge : sillons naso-géniens, creux du menton, coin interne des yeux

Des joues hautes et fraîches en utilisant un blush crème qui donne un air frais et glowy aux pommettes. On l’applique sur le bombé haut de la pommette, pas trop près des sillons nasogéniens ni sous la joue, ça creuse et ça fatigue. Les nuances rosées sont un excellent choix. Pour atténuer l’apparence de relâchement, utilisez une crème ou un fard bronzant pour tracer une diagonale presque horizontale juste en dessous de l’os des pommettes. Estompez sa bordure pour que le maquillage ne soit pas trop visible, mais qu’il rehausse vos pommettes.

 

Les yeux 

But : Défatiguer, lifter et alléger

   

Les sourcils, rien de tel pour remonter un regard ! Pas de sourcils trop épais et foncés : air dur assuré. D’un autre côté, des sourcils trop épilés ou trop clairs affadissent le regard… Le juste milieu ? Des sourcils soignés mais pas fins. Si les vôtres sont trop clairsemés, redessinez les au crayon par hachures pour un résultat naturel, après les avoir brossés vers le haut ( et enlevé les poils disgracieux qui destructurent et alourdissent ) en insistant le long de la ligne supérieure pour leur apporter de la matière. Choisissez un crayon de la même couleur que vos sourcils, ou un ton plus foncé s’ils sont trop clairs. Résultat, des sourcils plus hauts, un regard plus ouvert, comme lifté, qui permet de moins se maquiller… Retrouvez mon article complet sur les sourcils ici. Une touche de fard clair sous l’arcade est efficace aussi pour rehausser les sourcils.

Le khôl, particulièrement gras, risque de filer dans les ridules et d’alourdir le regard. Les fards foncés alourdissent également les paupières, surtout si elles ont tendance à se relâcher. On privilégie donc plutôt un fard mat de couleur neutre et d’intensité moyenne comme le taupe, le kaki, le gris, le brun… On évite les fards à paupières irisés et nacrés qui glissent et se nichent au creux de la paupière, dans les plis, on ne voit plus que les ridules. Les fards nacrés, c’est joli sur une peau lisse, moins sur une peau plus fripée sur laquelle se réfléchit disgracieusement la lumière et attire le regard dessus. On évite aussi les fard pastels ou flashy, peu flatteurs et naturels. Pour éviter que votre fard ne file et se mettent dans les rides, utilisez une base fixante.

Pour faire paraitre la ligne des cils plus fournie et agrandir le regard, au lieu de l’eye liner, posez avec un avec une touche de fard foncé ( plus doux ) au ras des cils, on remplace le noir par du prune, du gris, du taupe ou du marron. Plus tendres, ils durcissent moins les traits. Pour remonter le coin externe de la paupière qui tombe et effacer l’effet « regard triste », appliquez du fard un peu plus foncé à l’extérieur de l’oeil en remontant vers le haut pour donner un effet « lifté ».

De l’éclat : On pense à placer quelques touches de lumière avec un fard beige clair et lumineux au coin interne de l’œil et ou l’arcade sourcilière.

Le coup de crayon blanc bleuté à l’intérieur de l’oeil, c’est radical pour avoir le regard moins rouge et plus vif.

Le bon mascara : Pour ouvrir grand les yeux et lifter un regard fatigué, on recourbe bien les cils et on met un mascara léger, recourbant et allongeant  en insistant sur les cils extérieurs, pour ouvrir le regard et lifter la paupière. Pas de mascara sur les cils de la paupière inférieure, tout ce qui tire les traits vers le bas est à bannir. Ca plombe l’oeil et crée une ombre qui fait ressortir les cernes et les rides. Eviter le mascara volumateur qui alourdit le regard.

 

La bouche

But : Repulper, lisser

   

Après 20 ans, nos lèvres s’affinent et les contours sont moins nets. Les lèvres pulpeuses et soignées donnent l’air plus jeune que notre âge.

Avant de vous maquiller, entourez le contour de vos lèvres avec un crayon de couleur chair pour estomper la frontière entre les ridules et les lèvres et apporter une effet de volume par contraste. Puis, tracez le contour avec le crayon de la couleur du rouge à lèvres, très légèrement au dessus de votre ligne de lèvres naturelle. Attention, ce qui est sophistiqué peut vieillir : On évite les contours trop stricts et marqués et on ne dessine pas les lèvres jusqu’aux commissures : si le coin des lèvres tombe, cela accentue cet aspect.

Que choisir ? : Plus les couleurs sont foncées et mates, plus elles affinent les lèvres, mettent en relief les imperfections et le contour des lèvres et durcissent le visage. Pour adoucir votre apparence, optez pour textures crème généreuses, galbantes, les finis satinés et un peu glossy… dans des couleurs plus claires comme le bois de rose, le pêche ou le corail.

On peut aussi miser sur le vermillon, le framboise, le coquelicot… Des couleurs vives « effet coup d’éclat ». Quant au gloss, on évite les paillettes qui font trop jeunette et on le choisit plutôt en version light voire baume pour intensifier le volume sans coller. Et on sourit : rien de tel pour éviter le relâchement des traits. 😀

Et pour favoriser un fini couleur lumineux et uniforme, on se gomme les lèvres, on les hydrate et on applique une base fixante.

Pour encore repulper visuellement vos lèvres, ajoutez une dernière touche de gloss au centre de la lèvre inférieure et posez une touche de stylo lumière au dessus de la lèvre supérieure, au niveau de l’arc de cupidon.

 

A partir d’un certain âge, il y a des maquillages à vraiment éviter : Le négligé, le too much  » cagole », le trop coloré mémère …  Au secours ! Des exemples en images ?  

         

A très vite pour la suite ! 😀

17 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *