The Power of Makeup

the power of makeup tag le pouvoir du maquillage avant apres

Il fut un temps où je cherchais à ressembler à quelqu’un d’autre, à une sorte d’idéal clodiachiferdiesque. Entre les colorations blondes pour éclaircir un châtain que je jugeais sans interêt, les lentilles bleues pour couvrir mes yeux verts caca d’oie qui juraient avec le blond, les nombreuses ondulations pour apporter du relief à mes cheveux trop raides…. Il ne restait plus beaucoup de la Cris d’origine et son précieux héritage génétique. Bon, j’avais 16, 17, 18 ans … Aujourd’hui à 36, je pense plutôt faire avec ce que la nature m’a donné. Que finalement, après maintes colorations, je fais mon possible pour retrouver mon châtain de base, qu’il est naturellement cohérent avec ma carnation, que je l’aime bien tout compte fait… Que mes cheveux lisses me vont finalement mieux et que la couleur de mes yeux n’est pas moins jolie qu’un bleu. Oui, en définitive les camaïeux de la nature sont faits d’harmonie et d’équilibre.

Le maquillage ? Mon rapport avec lui ? Vous avez peut être vu ce tag The power of makeup ou Le pouvoir du maquillage sur les blogs ou sur Youtube où l’idée est de poster une photo ou une vidéo avec un visage à demi maquillé et de disserter à propos notre relation avec le maquillage. La pétillante Mélissa du blog et de la chaine youtube Golden Wendy Beauty m’a taguée sur Twitter. Pour voir sa vidéo c’est ici. Super sujet, je m’y colle !

Mettre en valeur, camoufler, effacer la fatigue, se transformer … Nombreuses sont nos espérances sur la magie du maquillage. Tout dépend des personnes. Ou des moments. Moi, ça dépend essentiellement des moments. J’adore le maquillage, expérimenter des couleurs, modeler de mille façons avec le contouring ( voir ma publication à ce sujet ici ), diversifier les traits de liner, les textures, les rendus, les couvrances, les effets, les contrastes… Par tous les pinceaux, que c’est passionnant, ça rejoint mon goût pour le dessin et la peinture mais aussi pour une multitude de formes d’art et de beauté.

Le maquillage… Parfois, j’ai envie de me métamorphoser pour le fun ( Me faire la tête d’Angélina Jolie, Amy Winehouse ou d’un zombie débile et rire très fort ), d’autres fois, juste envie de me mettre en valeur avec des jolies couleurs. Mais la plupart du temps, je me contente de camoufler mes petits défauts et d’apporter un peu d’intensité à mon regard. Et si je sors le soir, j’aime prendre le temps d’un maquillage plus sophistiqué, voyez. Au fil du temps, mon makeup devient plus simple et plus précis. Je sais désormais ce qui me va. Il est loin le temps ou je tentais de rétrécir mes yeux avec du crayon marine dans la muqueuse et où j’appliquais mon mascara par le dessus et en tirant vers le bas ( … Euh non sans commentaire ). Surtout que ça n’arrangeait finalement rien à mon complexe des yeux un peu globuleux. Les expérimentations et les échecs, c’est ce qui nous forme, non ?

Si je me maquille tous le jours ? Si je sors, au moins un peu de correcteur sur les imperfections et les rougeurs et un poil les yeux. Faut-il obligatoirement que je sois maquillée pour me sentir jolie ? Pas obligatoirement, généralement je me trouve fraîche et jolie au saut du lit, puis ça se défraichit par la suite, pff. Sinon, je me trouve plus jolie avec du maquillage, c’est évident. Je ne me sens pas emprisonnée mais très heureuse que ça existe.

A vous mes poupées ! Le maquillage, c’est quoi pour vous ?

13 pensées sur “The Power of Makeup

  • 15 octobre 2015 à 22 h 28 min
    Permalink

    La différence avec et sans maquillage est frappante. Mais, cela ne veut pas dire que je préfère l’une à l’autre les deux sont bien je trouve 🙂
    Contrairement à toi, j’ai une peau à problèmes et je ne peux donc plus me passer du maquillage!
    Bisou

    Répondre
    • 16 octobre 2015 à 12 h 00 min
      Permalink

      J’ai connu ça mais ça va mieux. Je ne sortais jamais sans camoufler mes boutons non plus.

      Répondre
  • 15 octobre 2015 à 23 h 10 min
    Permalink

    La différence est là mais je ne peux faire un choix ^^
    Pour ma part je ne me maquille pas très souvent mais quand je le fais, j’essaie de faire en sorte que cela colle avec l’image que je veux donner (femme sûre de soi, femme fragile, femme pas prise de tête, non fatiguée…)
    En fait pour moi le maquillage me donne de l’assurance et me permet de me sentir belle quand je le fais car je prends soin de moi et essaie de me mettre en valeur ^^

    Répondre
    • 16 octobre 2015 à 12 h 02 min
      Permalink

      Merci pour ta contribution. La vision du maquillage où c’est juste nous en mieux, en fait 🙂

      Répondre
      • 16 octobre 2015 à 14 h 34 min
        Permalink

        Exact. L’embellissement de la personne déjà existante ^^
        Ou la mise en avant d’une de nos facettes 😉

        Répondre
  • 16 octobre 2015 à 1 h 20 min
    Permalink

    J’adore ce genre de tag. Le maquillage que tu as fait est super beau ! Pour moi cest de l’art, qui embellit certes, mais tu es très jolie sans aussi !

    Répondre
  • 16 octobre 2015 à 10 h 58 min
    Permalink

    Pour moi le maquillage me semble une nécessité car je suis très blanche, et passé les 27 ans on va dire, les sont cernes là au quotidien, et mes sourcils manquent de pilosité (si j’ose dire!). Conclusion: je ne me trouve pas horrible sans maquillage, mais d’un: les remarques vont bon train si je n’en met pas: t’as l’air fatiguée, t’es malade? (« Non j’ai 30 ans conn*** » dixit un sketch de Florence Foresti ^^), et de deux, faut l’avouer le maquillage ça nous met quand même en valeur! 🙂 Alors le minima pour moi c’est : redessiner les sourcils, du mascara et une touche d’anti-cernes 🙂

    Répondre
  • 16 octobre 2015 à 11 h 59 min
    Permalink

    Le maquillage n’est pas très important pour moi, j’en mets rarement à part pour les occasions et pour mes photos looks de blog. La plupart du temps je suis au naturel !
    Deltreylicious

    Répondre
  • 16 octobre 2015 à 18 h 27 min
    Permalink

    Maquillage très chouette et tu es aussi très belle sans!
    Personnellement je n’est pas le droit de me maquiller, je bosse dans un labo, alors c’est uniquement le week-end… Dur parfois le matin de ne pas pouvoir mettre au moins de l’anti-cerne alors je bichonne encore plus ma peau pour avoir un joli teint naturel. Du coup le week_end c’est un vrai plaisir de ressortir mes pinceaux, autant que ressortir mes crayons de couleur pour dessiner. Je trouve que le maquillage n’est pas indispensable mais c’est aussi agréable que de choisir de jolies chaussures. Je me maquille pour mon plaisir, juste pour me chouchouter

    Bise à toi
    Continue à nous faire rêver

    Répondre
  • 16 octobre 2015 à 23 h 03 min
    Permalink

    Bonsoir Cris!
    Je suis maq pro, et à chaque fois que je maquille je suis comme gamine dans le rayon poupée géant de toys r us lol! Pour moi c’est un privilège de bosser … on m’a déjà sorti des pics sur le fait que je camouflais, on m’a même accusée d’affaiblir la volonté des hommes ‘biens’ en mettant devant leurs yeux des femmes magnifiques mais fausses, des femmes pièges (MDR)… to Make up en anglais est d’ailleurs un verbe péjoratif…
    Mais voilà ma réponse, après avoir bossé en autres dans le secteur social près d’un an, j’en suis encore plus convaincue: ****On peut être davantage soi même quand on est maquillée****:
    Quel homme voit sa femme avec des cernes de panda, et se dit «  » »tiens quel courage d’avoir veillé le petit malade! » » » Ce sera bien souvent plus « oula… » ET on en oublie les qualités… parfois c’est dommage…
    ****On ne voit plus ce qu’elle EST mais ce qu’elle a SUBIT***
    Une amie psy m’a sorti que je faisais du maquillage thérapeutique… En fait le PROBLEME DU MAKEUP c’est SON NOM!!!maquillage= camouflage=arnaque pour beaucoup de duo-neuroniens (= hommes).
    Perso pour convaincre un public masculin que le mup n’est pas qu’une arme de séduction massive je précise bien que je me maquillerai même sur une île déserte… pour le geste… l’odeur de mon rouge… la sensation de le poser… ces derniers détails je les pense mais je me tais, car en résumé c’est pour les millions de sensations dipos uniquement dans une peau féminine… Ils ont perdu au jeu une chance sur deux en tombant sur ‘mec’ et ils ne sont mêmes pas au courant. C’est mieux comme ça lol.
    Merci de m’avoir lue je sais pas trop ce qui m’a pris mais j’avais envie de commenter-fleuve.23h03 sans doute…
    Merci pour ton blog
    Rougealèvrement Vôtre

    Répondre
  • Ping : Chick’s Week (123) | Smells like Chick Spirit

  • 20 octobre 2015 à 10 h 50 min
    Permalink

    Coucou!
    En ce qui me concern, je ne peux pas sortir sans mascara car mes cils sont blonds et ça me fais un regard trés fade. Je teints également mes sourcils pour la même raison. Ma couleur de cheveux est blond foncé, et j’ai beau essayer d’y revenir, je refais toujors mes mêches car ça me donne meilleure mine. J’adore me maquiller, la journée au boulot, c’est le minimum, soit mascara + anti-cernes + blush. Mais pour une soirée, c’est bien plus prononcé.
    Sinon, je trouve que tu es magnifique naturellement Miss!
    A bientôt

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *