Le bicarbonate, meilleur déodorant du monde – Mes trucs naturels #1

bicarbonate deodorant

Voilà que débute une nouvelle série, mes must have naturels ! Ils méritent bien tous une publication chacun. On s’attaque de suite au Bicarbonate de soude ! Bien qu’il serve pour une multitude de choses à la maison, on va uniquement parler de son utilisation en déodorant. Car c’est le plus efficace, le plus économique, le plus écologique, le plus inoffensif … Attention, je précise que le bicarbonate n’est pas antiperspirant, il n’êmpeche pas de transpirer et heureusement … Je ne vais pas faire un cours d’anatomie mais c’est naturel et indispensable. ( pour les problème d’auréoles, vous pouvez toujours essayer les patchs absorbants à coller à l’intérieur de vos vêtements ) ! Bref, le bicarbonate de soude est là pour atomiser toute odeur.

La petite histoire. Jamais je n’aurais trouvé cette alternative au déo sans l’aide de mon homme, malgré lui. Parce que je ne mets presque jamais de déo. En fait, je ne sens pas. Ou si rarement. Au naturel, je n’ai pratiquement pas de poils non plus, ça doit aider. Oui, je suis une princesse des dessous de bras ( Mais que de là ) Et, fait intéressant, quand il m’arrive d’en mettre, j’ai remarqué que, les jours qui suivants, mes odeurs sont plus fortes. Comme si ça incitait à en remettre, un peu comme le cycle infernal des cheveux qui regraissent plus vite quand on les lave trop souvent … Curieux, non ? Ça mériterait d’être débattu… Je disais donc que, comme pour tout, j’aime chercher trouver des alternatives naturelles. Et l’irremplaçable « Narta boule 48h sans alcool » de Monsieur contrariait mes convictions. Je ne suis pas fan des addictions, surtout si elles se composent d’aluminium et autres joyeusetés du genre. La guerre contre the déo qui l’empêchait de sentir l’épicé au bout de 2 heures promettait d’être rêche. Lui, ce seul machin précis qui m’obligeait à me rendre dans une grande surface conventionnelle de type Carrefour. Alors j’ai cherché, j’ai trouvé des déos bio qui semblaient correspondre,  je me suis plantée moultes fois, alors j’ai cherché encore… Puis il y a un an, l’illumination et un espoir sans précédant en tombant sur des publications enthousiastes sur le bicarbonate alimentaire. Yess, j’en ai toujours à la maison ! Je propose un nouvel essai à monsieur qui l’accueille avec une exaspération teintée d’une palpable mauvaise volonté « J’en ai marre de tes trucs naturels qui marchent pas, j’veux plus sentir le calamar décomposé au bout d’une heure, j’ai un boulot physique ! … » et autres arguments cohérents mais aussi plein de mots pas sympas sur les hippies… Hop, le lendemain, le voici reparti au charbon avec pour seul déodorant un essuyage des aisselles au bicarbonate. J’attends le verdict de fin de journée, j’y crois dur comme fer, c’est mon dernier espoir ! Et c’est incrédule et les yeux écarquillés qu’il arrive : « Mais ça marche trop bien ! J’ai pas arrêté de la journée en plus, j’ai bien transpiré mais j’ai beau m’approcher au plus près des dessous de bras… Zéro odeur ! Ça ne sent pas le déo mais ça ne sent pas la transpiration, c’est bizarre, ça ne sent rien ! » Joie à la maison.

Comment l’utiliser. Généralement, on prend le bicarbonate alimentaire qu’on saupoudre sur la main et on l’applique sur les aisselles sèches en massant légèrement ( doucement ce n’est pas un gommage ) et on retire l’excédant avec une serviette en évitant d’en prendre trop et d’en étaler partout sur le lavabo comme Monsieur. Apparemment, certains le préfèrent sur les aisselles mouillées. On peut aussi utiliser un poudrier et un gros pinceau mais on pensera quand même à tapoter avec la main. Aussi, il y en a qui le mélangent à de l’huile de coco ou à de la crème, je ne sais pas si c’est aussi efficace mais si vous testez, dites le moi !

Je pense qu’on trouve du bicarbonate alimentaire ( plus fin et plus pur que le technique ) facilement, le mien est de la marque La Droguerie Ecologique, il vient de chez Greenweez où je commande très souvent, c’est un gros flacon saupoudreur de 500g qui vaut dans les 3,00€. Alors, qui d’entre vous a adopté le meilleur déodorant du monde ? Celles qui n’ont jamais testé, essayez demain et revenez me dire vos impressions !

meilleur deodorant deo bio naturel bicarbonate de soude alimentaire

13 pensées sur “Le bicarbonate, meilleur déodorant du monde – Mes trucs naturels #1

  • 4 avril 2016 à 20 h 50 min
    Permalink

    Je trouve que les grains sont trop gros pour être appliqués direct sur la peau ! Pourtant, j’utilise du « alimentaire » aussi. Mais j’ai vu qu’il en existait qui ressemble plus à du sucre glace. c’est peut être cette texture, le tien !
    J’en ai mets dans de l’huile de coco avec du karité et de l’huile essentielle de palmarosa.

    Répondre
    • 5 avril 2016 à 13 h 37 min
      Permalink

      Le mien est bien fin, il ressemble à de la farine je dirais comme sur ma première image. Mais peut-être qu’il existe encore plus fin, je ne sais pas. Et les aisselles ne restent pas un peu grasses avec l’huile de coco ? Ou tu en mets très très peu ?

      Répondre
  • 4 avril 2016 à 21 h 24 min
    Permalink

    Très intéressant comme technique 😀
    J’essaierai dès que j’aurai terminé ma pierre d’Alun :3
    Mais j’ai peur que cela ne m’irrite la peau 🙁

    Et quelle chance de ne pas être poilue… *envieuse*

    Répondre
    • 5 avril 2016 à 13 h 38 min
      Permalink

      Le tout c’est de ne pas frotter et d’en prendre un bien fin 🙂 Je suis sensible mais ça me me fait rien mais j’en mets pas souvent non plus. Chanceuse oui mais je crois qu’ils ont tous atterri sur les jambes 😀 lol

      Répondre
    • 5 avril 2016 à 13 h 40 min
      Permalink

      Je note, je verrais s’il est plus fin que le mien merci !

      Répondre
  • 5 avril 2016 à 14 h 03 min
    Permalink

    Il me semble que le bicarbonate alimentaire est moins fin et donc du coup un peu plus agressif pour les aisselles ?
    Je me trompe peut-être.
    Aujourd’hui je vais tenter une recette de déo naturel avec de l’huile de coco, du bicarbonate et des huiles essentielles justement et du coup ton article me rassure sur les bienfaits du bicarbonate ^^

    Répondre
  • 5 avril 2016 à 23 h 45 min
    Permalink

    Je l’utilise mélangé à de l’huile de coco et de la maizena, l’efficacité est tout aussi bonne et je trouve ce mélange plus doux pour les aisselles. Aucun pb d’aisselle grasse, j’en mets l’equivalent d’un petit pois par aisselle, je masse un peu, c’est tout de suite absorbé.

    Répondre
  • 6 avril 2016 à 17 h 20 min
    Permalink

    Bonjour, c’est en effet une bonne astuce pour tous les jours ; juste faire attention les jours où il y a épilation, cela pourrait irriter les petits dessous de bras. Il existe un bicarbonate spécial cosmétique ; je pense qu’il est encore plus fin et plus doux. Merci pour ton billet informatif.

    Répondre
  • 6 avril 2016 à 21 h 27 min
    Permalink

    Géniale cette astuce ! Je viens d’en faire part à Musclor qui va certainement essayer ( et qui aimerait aussi se débarrasser de l’odeur persistante aux aisselles sur ses t-shirts…Si tu connais une astuce pour ça aussi, je suis toute ouïe 😀

    Répondre
  • 8 avril 2016 à 4 h 45 min
    Permalink

    C’est vraiment top!! Mais je l’utilisé jamais seul, je le mélange avec de l’huile de coco et de l’huile de souchet qui est anti repousse poils (autant en profiter 😉 ) et de l’huile essentielle de Palmarosa qui est purifiante et j’aime bcp son odeur. Ça pénètre bien dans la peau sans film gras.

    Répondre
  • 11 avril 2016 à 19 h 15 min
    Permalink

    Oui c’est trop bien le bicarbonate. Moi j’ai fabriqué une pommade avec du bicarbonate, du beurre de karité, de l’huile de coco et quelque goutte d’huile essentielle d’orange. Ca marche bien!! Bien que ca laisse des traces blanches sur le T-shirts. Puis depuis que j’utilise AcnEase pour mes boutons d’acne j’ai l’impression que je transpire moins, c peut être du au fait qu’il régule le sebum… a voir.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *