Mes 6 bonnes raisons de faire du shopping – En mode déculpabilisation

shopping

Le bonheur tient parfois à un bout de chiffon… Et que celle qui n’a jamais trouvé des arguments pour acheter me jette sa paire d’escarpins ( à talons hauts, taille 38 et demi ). Donc aujourd’hui on va déculpabiliser et on pense à ces 6 trucs quand on a envie de ses faire plaisir …

  1. Le besoin de renouveau, se voir différente avec un nouveau crop top en guipure, changer un peu la déco du salon, c’est insuffler un air frais à son quotidien et à son moral !
  2. Le sport, l’air de rien, c’est du cardio ! Sauf si on en profite pour tester tous les corners à cupcakes du centre commercial…
  3. La confiance en soi. Il parait que pour beaucoup, le bonheur d’acheter quelque chose viendrait du fait que ça nous donne l’impression de contrôler quelque chose, de décider.
  4. Développer le sens créatif. Les matières, les couleurs, les styles … Nous inspirent et font travailler l’esprit et le cerveau et on s’interroge « – Ce joli porte bougie en bois blanchi n’aurait il pas un sous-ton trop chaud pour aller avec mon plaid en tricot grège ? »
  5. Une petite séance de chromotherapie ? Toutes ces couleurs nous titillent les sens et ont des effets qu’on soupçonne peu sur le mental.
  6. Voir son argent. Certaines affirment, « – J’aime voir mon argent quand il est là ou je peux le voir ». Sans pour autant vider le compte commun à chaque occasion, je ne vais pas totalement à l’encontre de cette phrase. Après tout, le compte qui dort depuis 13 ans sur le compte pour les « ocazou » n’a pas besoin d’être si gonflé. Et comme dirait l’autre, « On a qu’une courte vie et rien ne sert d’être l’homme le plus riche du cimetière ».

Si on y pense, les seuls points négatifs sont l’allègement du compte en banque et peut être l’encombrement de la maison ? Vous saviez qu’en France, il se dépense plus en cigarettes qu’en sorties culturelles ? Regardez ce lien sur la consommation française en temps réel, c’est édifiant ! En moins de 4 minutes, plus d’1 million d’€ dépensés en cb ! Une petite contribution ? Attention aussi, même si le shopping fait du bien aux petits coups de mou, il n’est pas forcément la solution à tous les problèmes et peut devenir un cercle vicieux. Pour moi, le shopping est un bonheur que je déguste mais pas du tout en excès. Déjà parce que je n’aime pas la foule et j’essaie de ne pas trop encombrer la maison. J’aime me faire plaisir mais sans jamais me mettre dans le rouge, disons que je ne me prive pas mais que je reste raisonnable en comparant les prix et en pesant les pour et les contre. Quelle est votre rapport au shopping et à l’argent ?

Pour celles qui loucheraient sur ma sélection shopping, elle vient essentiellement de chez Stella Mc Cartney ( pas très abordable, c’est vrai ) puis un peu Maisons du monde, Alinéa, Asos…

6 pensées sur “Mes 6 bonnes raisons de faire du shopping – En mode déculpabilisation

  • 9 avril 2016 à 6 h 59 min
    Permalink

    je tiens les mêmes propos (dans la limite du stock disponible), coup de mou , je file faire du shopping , juste le petit truc qui me fait rendre le sourire et ma bonne humeur , il est bien de penser à soi , surtout quand on a des enfants lol

    Répondre
    • 11 avril 2016 à 22 h 55 min
      Permalink

      Tout à fait 🙂

      Répondre
  • 9 avril 2016 à 8 h 43 min
    Permalink

    J’ai pas le meilleur rapport qui soit avec le shopping et l’argent. Même si je n’aime pas faire les magasins à cause de la foule, comme toi, internet me tend trop les bras. Je sais que je dépense plus qu’il n’en faut :/

    Répondre
    • 11 avril 2016 à 22 h 59 min
      Permalink

      Ouiii internet, c’est le paradis des tentations !!

      Répondre
  • 9 avril 2016 à 16 h 08 min
    Permalink

    Salut Chris,

    Je comprends ce que tu as voulu dire mais je pense malheureusement que, même si l’acte de s’acheter quelque chose de précieux, d’utile, de beau a à la base une utilité, une justification, c’est devenu aujourd’hui le symptôme de notre mal-être.

    Je crois que l’on tente de trouver un plaisir éphémère à travers l’achat parce que malheureusement on en trouve très peu ailleurs. Parce que c’est la seule chose facile, accessible et immédiate source de plaisir que beaucoup ont dans leur vie (et parce qu’on les a bien conditionné aussi à croire qu’acheter = plaisir). Je l’ai constaté pour moi ou mes proches, ceux qui font le plus de shopping, ou pour qui ça semble avoir une place importante, sont parralèlement ceux qui sont le moins épanouis dans leur vie ou qui ont des problèmes familiaux, au boulot.
    Ce n’est que mon ressenti et mes impressions, et je suis à fond pour la déculpabilisation, mais quand se faire un « petit plaisir éphémère » en achetant des trucs faits à l’autre bout du monde par des gamins dans la misère devint une habitude aliénante, je trouve ça franchement moyen.

    En tout cas je préfère personnellement aller trouver mon bonheur ailleurs…

    Répondre
    • 11 avril 2016 à 23 h 00 min
      Permalink

      Merci pour ton avis Sabrina, c’est plein de bon sens 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *