Perdre 10 kilos, bouger mon corps, devenir végétarienne … Comment j’ai surpassé mes résolutions

resolutions maigrir perdre 10 kg kilos

Avant tout … Bonne année ! En espérant que vous ayez digéré une partie des évènements qui touchent notre pays en ce moment.

Il y a un an, pour la première fois de ma vie et devant témoins ( vous ), je prenais des résolutions. Je suis tellement fière et heureuse que je dois tout vous raconter ! Installez vous, prenez un thé, un plaid, un chat, ça va être long !

Au fait …  Au moment où j’ai fait mes résolutions, perdre 10 kg ou devenir végétarienne n’étaient pas prévus, je me focalisais sur la santé et le bien être. Bien que j’espérais qu’il en découle un délestage de 4-5 kg … Mais pas question de faire un régime, c’est comme ça, les régimes, ça ne marche pas ! Du moins, je ne connais personne qui n’a pas repris ces kilos perdus. Dans ma tête, j’étais alors partie pour changer mon alimentation et mon activité pour la vie. Doucement mais surement, je voulais de nouvelles habitudes. C’est parti, je vous raconte tout ça.

Mes résolutions étaient au nombre de 2 …

La première… Bouger mon corps

A la base, le sport, c’est pas mon truc, je me lasse aussi rapidement qu’une Carrie Bradshaw devant une paire de Manolos de la saison passée. Et courir, c’est l’horreur, pour moi, c’est seulement pour les gens en retard ( C’est fou tous ces gens en retard dans les parcs … ). Il y a un an, je vous faisais part des mes sources de motivation avec des bonnes idées de vidéos sur youtube ( allez jeter un oeil, ça peut servir ). J’avoue toute cela s’est un peu émoussé en cours d’année…

Mais pour bifurquer petit à petit sur un gros penchant pour la marche. J’ai enfin trouvé une activité qui me fait faire du cardio, m’évade, me rend heureuse… Il parait que la marche est le sport le plus adapté au corps, ça fait tout travailler sans traumatisme . Pourtant, je n’ai jamais été une grande marcheuse, je suis de celle qui prenait la voiture pour 100 m et toujours perchée sur des talons. En entendant les drogués du sport, ma tête maronnait « Par les saintes culottes de Cristina Cordula, mais pourquoi je deviens pas accro moi aussi ? » Maintenant, je comprends et j’ai besoin de mon bol gros bol d’air 1 ou 2 fois par semaine. Mais pas dans n’importe quelles conditions … Pas au bord des axes avec trop de circulation, pas quand il fait chaud ( en Gaule, cette année, on a pas eu de souci avec ça  ha ha ha). Mon truc, les routes peu fréquentées, les sentiers, les routes de campagne ou en fôret. J’adore découvrir de nouveaux chemins, si je dois aller quelque part, je regarde sur google maps, les routes les plus petites. Je prends le plan en photo avec mon iphone et je pars à l’aventure pour 1, 2, 3 heures et même plus parfois. Je respire, je découvre, je souris. Qu’il pleuve ou qu’il neige, j’adore ces moments. J’emporte le strict minimum, un peu d’eau, des fruits, des noix, mon telephone avec l’itinéraire, des mouchoirs, mes papiers.

Si j’avais un conseil : Bien entendu, je vous conseille la marche mais le mieux, c’est de dégoter l’activité qui vous fait réellement plaisir.

je remercie aussi mon alimentation pour ce regain d’énergie … On va en parler maintenant !

La deuxième : Mieux m’alimenter

Il ya un an, je disais …

« Cette année, c’est l’année forme et santé ! Je privilégie encore plus de bio, j’etais à environ 50%, je passe a 70 % ( Je laisse 30% pour les repas hors maison et les craquages pas très sains ) Je freine à deux stilettos sur les produits transformés, les sucres, les boissons sucrées, les viandes rouges, les gras trans, les fritures… Mon caddie est désormais mieux rempli de légumes, de fruits, de pâtes et de riz complets, de graines, d’oléagineux, de céréales completes, de bonnes huiles, d’herbes, d’épices… Je vous en parlerais plus en détail bientôt. »

Alors là, la cerise sur le pompon ! J’ai tout suivi à la lettre et même plus.

Les premiers mois de 2014 ont été dédiés à mes recherches, reportages, études scientifiques, documentaires, livres … Des jmenfoutistes aux extrémistes, j’ai étudié un peu de tout allant du végétarisme, au respirianisme (oui oui, ça existe ) en passant par le végétalisme, le crudivorisme, le frugivorisme. J’ai fait le tri, pesé, pris en compte les effets, les résultats…

J’avais soif d’apprendre sur ce que j’avalais chaque jour, un grand besoin de savoir au dela du flot de recommandations malsaines de nos chers industriels et lobbies avides de moutons à cb. Je voulais en savoir plus sur les produits laitiers, les produits animaux, le gluten, le sucre, la cuisson … J’ai approfondi mes connaissances, en appris d’autres, jonglé avec les index et charges glycémiques, joué avec les types de fibres, fait connaissance avec les indices Tac ( mesure le taux d’anti oxydants d’un aliment) et Pral des aliments ( mesure son effet acidifiant ou alcanisant sur l’organisme )

Certes, il n’existe pas d’aliment parfait, aucun ne se suffit à lui même pour combler tous nos besoins sans nous nuire. Et même s’il existait, je ne pourrais pas me contenter de lui uniquement. ( Moi gourmande et curieuse ? ) Mais sachons que beaucoup n’en sont pas loin et nous veulent du bien tandis que d’autres sont simplement à bannir tellement ils ne sont que graisses saturées et sucres raffinés. A nous de piocher au maximum dans les bons selon nos goûts ! Car il s’agit bien de garder le plaisir de manger malgré cela.

En ce moment, on va dire mon alimentation n’entre dans aucune case, je m’approche du végétarisme mais il m’arrive encore ( très peu ) de manger du poisson. Je tends vers le végétalisme en évitant tous les produits laitiers ( ce que je faisais déjà ) ou autres produits animaux. Je drague le crudivorisme en adoptant un très grosse part d’aliments crus. De plus, j’évite le gluten tant que je peux, les fritures, je n’utilise pas de sucres raffinés ( blanc ou brun, c’est la même chose ) je n’achète pas de produits tout faits ( ou alors bien choisis ) ou transformés.

Comme vous voyez, j’ai pris ma forme ( santé, beauté … ) en main mais j’ai aussi fait un pied de nez à cette société de consommation maladive qui nous fait du mal, je ne vais plus dans les supermarchés, je n’achète plus de produits grandes marques bourrés de sucres blancs, mauvaises graisse, profits malsains ou autres additifs dangereux sans aucun bienfait que celui de remplir les poches pleines des cols blancs qui nous ont à leur merci. Contrairement à ce qu’ils martèlent à longueur de temps dans leurs pubs, je n’ai pas besoin d’eux.

Pourquoi le végétarisme ?

Hormis la notion de santé qui est mise à mal par la consommation de chaires animales remplies d’hormones, antibiotiques et autres joyeusetés commerciales, c’est la question éthique qui me touche le plus. J’en viens à me demander comment moi, fervente amie des animaux, ai pu me voiler la face au point de porter mes amis en décomposition dans mes intestins… Moi, qui, petite, cachais les couteaux destinés à l’abattage des bêtes et qui pleurait de ces carnages… Comment j’ai pu me laisser fermer les yeux et doucement embrigader par toute cette pression sociale et culturelle ? Mes dernières recherches m’ont ouvert les yeux, j’ai vu des images d’abattoir, j’ai vu beaucoup de souffrance, j’ai vu l’envers du décor de ces barquettes joliment rangées au supermarché. Oui, je me doutais bien que ces animaux ne gambadaient pas dans les prés, je me doutais bien que ça ne leur faisait pas plaisir qu’on leur prenne tout mais je ne me doutais pas à quel point les animaux étaient asservis et torturés. Tout cela va trop loin et je ne veux pas faire partie de ce système. Je me sens tellement mieux avec moi même mais cela ne me suffit pas, j’aimerais que plus aucun animal ne souffre, les mentalités changent mais pas assez vite. Caresser mon chat chéri tout en mangeant du poulet ou du boeuf… Ca me semble si injuste maintenant. Tous les animaux ont leur caractère, aiment jouer, ressentent l’inquiétude, la douleur, la panique …

 Mais alors je mange quoi ?

 » Pas de viande ? Mais tu fais quoi à manger ??  » Question fréquemment posée, à croire que la base de l’alimentation et le plat normal doivent être un steak et des pâtes… Chose que je n’ai jamais faite car la viande était déjà rare au menu… Au contraire, mes horizons se sont encore plus élargis sur de nouveaux aliments et comme j’ai toujours adoré cuisiner, inventer et préparer les repas moi même, je suis remplie d’idées et il est rare qu’on ait 2 fois le même plat.

3 idées de plats ?

  • Salade verte avocat, risotto champignon brocoli – pois chiches aux cornichons
  • Tomate concombre – polenta sauce tomates aux légumes, oignons et haricots rouges
  • Salade de chou blanc, rouge et chinois- purée de pommes de terre et potimarron, oeuf au plat

Les crudités occupent une grande place dans l’assiette et sont consommées en début de repas ou pendant. Ce sont des plats végétariens, voir végétaliens pour les 2 premiers. Sans gluten et mauvais gras malgré les assaisonnements bien arrosés d’huile d’olive.

En courses, je braque les fruits et légumes, la base de mon alimentation avec une préférence pour ceux qu’on peut manger crus. Bananes, kiwis, grenades, courgettes, tomates, carottes, chou fleur, pomme de terre, oignon, blettes et tellement d’autres ! Je me suis vraiment habituée maintenant à toujours avoir beaucoup de fruits et de verdure chaque jour, ça devient même un besoin. Pour la petite histoire, il y a quelques mois , je suis partie 2 jours pour un mariage ou il y avait très peu de fruits et légumes et même aucun le 2eme jour, ça m’a fait comme un manque et arrivée à la maison je me suis ruée sur ma corbeille à fruits, hummm cette fraicheur m’avait déjà manquée ! Et dire que cette corbeille était autrefois plus décorative qu’autre chose… Si vous avez envie d’une alimentation plus healthy, je vous souhaite de subir cette jolie dépendance.

En céréales ( sans gluten ), je mise sur le riz complet ou demi complet,  les mini pennes au riz demi complet de la marque Ma vie sans gluten et les spaghettis de riz brun de Valpibio sont un peu chères mais tellement bonnes ! Il existe aussi des pâtes à la farine de maïs, de sarrasin, de lentilles vertes..  En farines, de prends des farines de riz, de quinoa, de maïs, chataîgne… selon mes utilisations. Et oui, il n’y a pas que le blé modernisé dans la vie, quand je vous dis que nos horizons s’élargissent…

Je pioche mes légumes secs et légumineuses préférés, haricots rouges noirs, pois chiches, pois cassés, lentilles …

J’adore les oléagineux, surtout les pistaches, les noix de pécan, de cajou, les cacahuètes, les noisettes.. ( sans sel et tout aussi bons )

Des fruits secs aussi, dattes, pruneaux, fraises, cranberries … et vive les graines, les condiments, les herbes, les épices …

J’en oublie évidemment … C’est juste une idée de produits bruts qu’on peut cuisiner de 1000 façons. Et souvenez vous de mon petit déjeuner ici.

fruits vitamines petit dejeuner minceur

Les alternatives healthy

Pas question de s’affamer et de se frustrer, petit à petit je trouve des alternatives plus healthy au produits conventionnels et les calories ne me font pas peur.

Quelques idées côté sucré :

  • Plus de beurre ni de sucre dans mon fondant au chocolat, je les remplace par des bananes écrasées ( la purée de dattes fait aussi l’affaire par exemple )
  • Le Nutella se compose majoritairement de sucre et d’huile de palme, pourquoi pas nous tartiner plutôt un mélange de purée de noisette, de beurre  de cacao ( ou de poudre ) et un peu de sucre de coco…
  • Une envie de douceur ? Je propose de couper en morceaux une poire très mûre, de la couvrir de chocolat noir fondu et de noix de coco … ( on peut aussi poêler la poire )
  • Et que dire des jus pressés et smoothies maison, qui sont tellement meilleurs en tout point de vue… Moins chers, plus vitaminés car plus frais et non porté à des températures élevées, plus savoureux, sans additifs, avec les produits que l’on a soi même choisis…

et côté salé :

  • Si vous avez besoin de quelque chose qui ressemble de près ou de loin à un steak, il existe pas mal d’alternatives, si vous aimez le soja fermenté comme le tempeh, vous avez de la chance, foncez, c’est un produit qui a tout bon sans les désagréments plus ou moins connus du soja classique.  Certains adorent, pour ma part, je déteste. Je suis très friande des galettes de céréales riz, safran et petits legumes de la marque Grinioc.
  • Adieu la crème fraîche, bonjour le bon gras de  l’huile d’olive tout partout !
  • Les épices, les herbes et la moutarde permettent de moins saler les préparations
  • Peur de manquer de protéines ? Même si il y en a un peu partout, les céréales, les légumineuses et les oléagineux en sont riches.
  • Et si on utilisait le four et le panier vapeur à temperatures moyennes plus souvent que la poële et la friteuse. On peut aussi filer le micro ondes à quelqu’un qu’on aime pas.

Le tout est de se faire plaisir sans se nuire

Le point sur le poids perdu

Tout cela fait que j’ai perdu les kilos qui me dérangeaient. Même si le but était de manger mieux, d’avoir une hygiène de vie plus healthy, je me doutais que j’allais perdre un peu et espérais bien en balancer 5 ( A Alessandra Ambrosio par exemple ). Mais j’en ai doucement perdu 10 et je semble à présent stabilisée à mon poids de forme depuis quelques mois. Que dire ! J’en espérais pas tant, cela faisait un bout de temps que je n’avais fait ce poids, j’en suis ravie, excitée même ! J’ai enfin retrouvé mes jambes fines, mes genoux gracieux, mes épaules dessinées… Aucune tenue ne me fait peur. Attention les filles, chacune a un poids de forme qui lui correspond. Même si, il y a un an, je n’étais pas « grosse », le fait est que je me trouvais bouffie et que j’aime me voir fine. C’est mon point du vue à moi. D’autres vont certainement me trouver trop mince et d’autres pas si fine que ça, peu importe… Tout comme j’aime voir certaines filles fines et d’autres que je trouve plus jolies en étant plus rebondies. Chacune doit faire selon son propre corps et selon son bien être. S’il vous plait, ne cédez pas aux modes, nous sommes toutes absolument uniques, gardons cette force, aimons nous et soyons sures de ce que l’on veut, Nous ! Pas besoin de modèles ni de diktats. Brandissons nos strings de la taille 32 à la taille 58 ♥ ! C’était la minute Laguiller.

maigrir 10 kg avant apres

Et ces résolutions, ont elles eu d’autres effets  ?

Oh que oui ! Surtout sur 2 choses. Sur ma forme, comme je vous disais plus haut, j’ai une énergie de fou à dépenser. Finies ( ou presque ) les envies de sieste après des repas lourds aux aliments pas adaptés. L’hypoglycémie, connais pas, il m’arrive de ne pas penser à manger le matin et des heures après, j’ai toujours la pêche. Et sinon, j’attends toujours avec impatience le moment des longues randonnées.

Ma peau. Et c’est un gros plus pour moi. Je contrôle enfin mes boutons. Mais qu’est ce qu’ils ont pu me pourrir la vie, ceux là … Toujours au moins un con douloureux qui se pointe ! Maintenant, je passe des jours, que dis-je … Des semaines sans rien et j’ai remarqué que lorsque je mange trop sucré, ça cherche à pointer. Pour faire un raccourci, le sucre est pro inflammatoire. Pour mon cas, en cas d’abus, ça se manifeste par des boutons et ça, maintenant je le sais, ouf. Et puis la cellulite … La quoi ?

Je n’ai pas remarqué de gros changements sur mon sommeil qui reste léger même si je m’endors légèrement plus vite.

Qu’en pense mon entourage ?

Je ne pensais pas que ma révolution toucherait autant … J’ai bien entendu apporté le fruit de mes études au noyau familial qui les ont vite prises en compte. Mais le plus surprenant, ce sont les autres, comment des mots comme  « Je ne mange pas/plus de viande » ou « J’ai changé mon alim » peuvent faire l’effet d’un attentat sur la tour Eiffel. J’ai eu des millers de questions, les gens s’interrogent, réfléchissent, se remettent en question… Et sans le chercher ( je n’ai pas envie que mon alimentation soit l’un des principaux sujets de discussion même si j’ai envie que les mentalités bougent ) j’ai changé les caddies d’une dizaine de personnes, ça continue de porter ses fruits et l’effet boule de neige fait son chemin. Je suis heureuse que beaucoup de produits industriels et des centaines d’animaux n’aient pas été vendus, que des petits agriculteurs bio aient vu leur bas de laine plus garni, qu’une vague de fruits et légumes se soit abattue sur les gens que j’aime.

Mais que dire des « J’évite la viande » ou « J’évite lait » qui créent bien plus de polémiques et d’inquiétudes que de dire « Je mange au mac do tous les jours »… C’est dire si la télé poubelle, la pub, les recommandations officielles des lobbies et la désinformation ont bien imprégné les esprits… Il y a une petite partie qui se sent agressée par ce genre de courtes phrases. Comme si ça leur renvoyait une mauvaise image d’eux mêmes, comme si on les menaçait de lever le voile sur ce qu’ils ne voulaient pas savoir, comme si ils préféreraient que tout le monde soit comme eux, comme si, dans le troupeau de moutons, il y avait un rebelle qui avait réussi. Ça dérange. Heureusement, ces personnes à oeillères sont rares dans mes alentours.

Même si j’ai encore 456 choses à partager et que chaque point devrait faire l’objet d’un développement de 20 pages, je stoppe pour aujourd’hui mais vous invite à prendre le temps de bien vous informer et de me faire part de vos connaissances.

Des sources ?
Le site La nutrition qui informe sans être acheté
Les vidéos de Naturacoach qui expliquent bien le gluten, les produits laitiers …
Il y a Irene Grosjean, naturopathe crudivore depuis 50 ans dont le bon sens m’a beaucoup parlé.
Le film documentaire Earthlings qui a crée pas mal de végétariens, il m’a bouleversée…

Pour les végétariens, le web fourmille de sites et blogs sur le sujet avec des recettes et des conseils.
Les livres L’enquête Campbell, une vaste étude scientifique sur les produits animaux et le corps, Lait, mensonges et propagandeAdditifs alimentaires danger !, Patients, si vous saviez : Confessions d’un médecin généraliste, Changez d’alimentation du professeur Henri Joyeux… il en existe bien d’autres que je n’ai pas lu, n’hésitez pas à me faire part de vos lectures.

Et …

J’en profite aussi pour vous faire part de ma nouvelle résolution 2015 !!

Il n’y en aura qu’une cette année mais c’est du lourd ….. Ta da daaaaaa … Opération sculptage de corps ! Je me suis concoctée un programme d’abdos fessiers qui ferait trembler Schwarzy : Abdos, gainage, fentes et squats, le tout 3 fois par semaine. Si avec ça, je ne me peaufine pas un body de bombasse, je mange mon soutif sans armatures. Les photos « avant » sont dans la boîte, c’est partiii ! Je ferais peut être un point dans quelques mois! En espérant que dans un an, dans le feu de l’action, je ne me serais pas transformé en bodybuildeuse gonflée et luisante, ha ha ha. Je vous embrasse.

86 Commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *